Prune

il existe de nombreuses variétés de prune, de taille, de couleur et de goût différents. Elles ont cependant toutes une peau lisse et une chair juteuse, le plus souvent jaune, parfois verte. Les prunes violettes, une fois séchées, portent le nom de pruneaux

Qu’est-ce qu’une prune ?

Les prunes sont des fruits aux nombreuses propriétés utilisés pour les sucreries et les confitures et pour accompagner des recettes de viande spéciales. Nous connaissons mieux les prunes.

Le prunier est le fruit d’un petit arbre touffu, aux branches tordues et épineuses, les feuilles sont petites, vert foncé et à bord dentelé, fleuries, petites, blanches, parsemées de rose, apparaissent au printemps.

Les régions où l’on produit le plus de prunes en Italie sont le Trentin-Haut-Adige, le Piémont, les Marches, l’Émilie-Romagne et la Campanie.

Un avertissement s’impose : n’ouvrez jamais le noyau de la prune, car le contact avec l’humidité libère de l’acide cyanhydrique, qui est nocif pour la santé. Parmi les variétés les plus commercialisées, on trouve le California Blue, de forme ronde et de couleur bleu violet, le Rusticana, petit et jaune ou rouge, le Florentia, sphérique ou en forme de cœur, et encore le St. Peter‘s, le Ruth Gastetter et le Shiro ou Golden Drop, qui mûrit en juillet.

Quelles sont les variétés de prunes ?

Les reines-claudes, pour la plupart produites dans le Sud-Ouest, sont rondes, assez grosses (parfois autant qu’un abricot) et parfumées. La reine-claude de Bavay a une peau et une chair jaune verdâtre ; la variété verte se pare de reflets dorés ; et la friar, très grosse, se distingue par sa peau violacée et sa chair prune président jaune. On trouve ces fruits de mi-juillet à mi-septembre.

Les américano-japonaises sont plus charnues et moins parfumées. La golden Japan, grosse et jaune, est la plus spectaculaire. Les variétés d’Afrique du Sud apparaissent sur les marchés à partir de fin juin et y sont encore en hiver.

Les mirabelles de Lorraine sont petites, toutes rondes, jaune-orangé et délicieusement sucrées. La récolte est brève : mi-août et septembre.

Les quetsches, oblongues, sont bleu-noir et violacée l’extérieur. Leur chair jaune verdâtre est à la fois acidulée et sucrée. On les trouve à partir de début septembre.

Comment utiliser et manger les prunes ?

Toutes les prunes se consomment nature, après avoir été lavées. Elles sont utilisées pour faire des tartes, des clafoutis, des flans, et donnent d’excellentes compotes et confitures. Elles se conservent dans de l’eau-de-vie et sont également distillées (mirabelle et quetsche). 100 g (une prune pèse environ 30 g) = 52 kcal Protéines : 0 Glucides: 12 g Lipides : 0

Achat et conservation Tous ces fruits ne se conservent que quelques jours. Lorsqu’il fait très chaud, on peut les garder au réfrigérateur, mais cela sera toujours au détriment de leur goût. Mieux vaut donc les acheter chaque jour, ou tous les deux jours, et si possible les choisir bien mûrs.

Richesse en fibres Tous les fruits à noyau, surtout les cerises, sont riches en fibres. Celles-ci se trouvent essentiellement dans la peau. Quand on a beaucoup mangé de ces fruits (plus de 150 g), il vaut mieux s’abstenir de boire car leur pulpe gonfle sous l’effet du liquide, surtout quand celui-ci est gazeux, ce qui peut provoquer des ballonnements désagréables.

Dans la cuisine, les prunes peuvent être utilisées pour de nombreuses recettes, outre les compotes et confitures classiques, les prunes accompagnent les pâtes farcies comme dans les gnocchi aux prunes, le bacon dans les prunes au lard et comme garniture dans le savoureux Yorkshire pudding

Les prunes ont des qualités curatives contre : Constipation, congestion du foie, artériosclérose, gingivite, pyorrhée, stomatite, infections des voies respiratoires (mal de gorge, toux, rhume), leucorrhée.

Prunes : informations et propriétés Les prunes sont une bonne source de caroténoïdes, de flavonoïdes, de potassium et de fer. 100 grammes de prunes fraîches fournissent 43 kilocalories, alors que le même poids dans les pruneaux en fournit 180. Le fruit frais, qui est pleinement mûr de juin à septembre, a des propriétés nutritionnelles à ne pas sous-estimer : c’est un stimulant nerveux et un diurétique, il décongestionne le foie et, en raison de son fort pouvoir purificateur, il est indiqué pour les athérosclérotiques.

Séchée, la prune est très appréciée des personnes qui souffrent de constipation et de congestion du foie. Une douzaine de pruneaux, trempés dans une grande tasse d’eau et consommés le matin à jeun, sont un excellent laxatif inoffensif.

Mais les propriétés de la prune ne se limitent pas seulement aux utilisations décrites, pour un usage externe : en effet, l’infusion des fruits dans des gargarismes et des rinçages soigne et apaise la gingivite, la pyorrhée, la stomatite et le mal de gorge ; il est également possible de les utiliser pour le lavage et les irrigations vaginales avec infusion de feuilles pour soigner la leucorrhée.

En outre, des recherches américaines ont montré que les prunes ont le taux le plus élevé d’antioxydants parmi les éléments d’origine végétale. Avec trois prunes fraîches par jour, vous êtes sur la bonne voie pour prévenir le vieillissement et les maladies dégénératives.

Julien

Alban

Complètement accro au sucre, que je consomme heureusement sur mon vélo. Me voici à créer un nouveau blog et à écrire sur la pâtisserie. Je pratique de façon assidue depuis 4 ans maintenant et j'aimerais aujourd'hui vous faire partager ma passion. Objectif 2020, obtenir le CAP pâtissier.
En cours ( 4 min) : Prune