Comment cuisiner et pâtisser pendant le Coronavirus

Comment cuisiner et pâtisser pendant le Coronavirus

Les mesures prises pour contenir la propagation du coronavirus Covid-19 nous obligent à rester chez nous et à reprendre nos casseroles et nos poêles en main. Et puisque manger est une nécessité, mais aussi pour beaucoup un plaisir (surtout si vous lisez ce blog en ce moment), autant profiter de ces temps troublés pour essayer de nouvelles recettes ou simplement se mettre à l’épreuve avec une activité que l’on avait trop longtemps délaissée.

Pétrir à la main

img_5e888b1d8166e.jpgVous n’avez pas de robots pour faire votre pain ou vos brioches ? Il va vous falloir mettre les mains à la pâte ! Et si cela peut sembler fastidieux, sachez que c’est un excellent moyen de se distraire et d’atténuer son stress. Sans compter qu’il est très gratifiant de sortir du four une pizza, une brioche ou encore un pain de campagne et de savoir que vous l’avez fait vous-même, avec vos mains.

La cuisine est reconnue par beaucoup comme un puissant anti stress. Il s’agit en effet d’une activité qui absorbe généralement toute l’attention. On lui reconnaît ainsi un pouvoir calmant et méditatif.

Cours en ligne

img_5e888aed2fcfc.jpgLe confinement, c’est aussi l’occasion d’apprendre. Et pour cela, e-learning vient à votre rescousse. Il est aujourd’hui facile de s’améliorer en regardant des vidéos sur YouTube, en lisant ce blog (j’espère qu’il vous est utile 😉 ), mais aussi en prenant un abonnement sur les nombreuses plateformes dédiées à l’apprentissage de la cuisine. Je pense par exemple à chefsenligne.com (que je n’ai jamais testée) ou l’atelierdeschefs.fr, que j’ai eu l’occasion d’essayer durant plusieurs semaines il y a quelques années.

Lire aussi
Brioche sans oeuf et sans beurre (au yaourt)

Il existe aussi des plateformes en ligne dédiées à la pâtisserie. Je pense notamment à la plateforme patisserie-online.com. Si elle est dédiée à ceux qui souhaitent passer le CAP en candidat libre, je pense qu’elle peut intéresser aussi celles et ceux qui veulent apprendre à pâtisser avec les gestes d’un professionnel.

Instagram et les réseaux sociaux

En ces temps de distanciation physique, les réseaux sociaux prennent tout leur sens en nous permettant de rester connectés à ceux que l’on aime, mais aussi de partager avec les autres ce que l’on fait ou ce que l’on aime faire. C’est de cette façon que ne nombreux comptes Instagram ont vu le jour au début du confinement. Leurs créateurs ont commencé à présenter leurs astuces et autres recettes spécial confinement. D’autres en sont même à diffuser en direct (streamer) leurs exploits culinaires. Ces temps de cuisine partagés peuvent s’avérer très stimulants.

Nous avons “enfin” du temps

img_5e888b5310396.jpgNous sommes nombreux, avec le confinement, à avoir plus de temps. Ce temps nous permet de nous lancer dans des recettes ou des préparations plus complexes et/ou plus chronophages, que nous avons tendance à écarter en temps normal. Vous souhaitez faire une pâte feuilletée pour un mille-feuille que vous dégusterez dans l’après-midi ? C’est possible. Se lancer dans un entremet complexe, nécessitant plusieurs heures de pause ou de prise au froid ? C’est là encore l’occasion !

Je pense aussi à celles et ceux qui comme moi, préparent cette année le CAP en candidat libre. Cette période nous permet d’envisager de passer un ou plusieurs CAP blancs pour nous entraîner –  à condition d’avoir toute la matière première nécessaire ! Si vous êtes en panne d’inspiration pour votre CAP blanc, je vous invite à utiliser mon générateur de sujet (prochainement disponible).

Lire aussi
Biscuits sans oeuf et sans beurre

Bref, la cuisine et la pâtisserie stimulent les sens, déstressent, évitent l’ennui ou encore permettent de passer du temps avec d’autres grâce aux nouvelles technologies. Et après un après-midi passé à cuisiner, plusieurs possibilités s’offrent à vous. Déguster votre préparation, bien sûr, mais aussi la congeler pour avoir le plaisir d’en profiter au bout de quelques jours ou de plusieurs semaines. Car c’est aussi ça, le confinement : prévoir suffisamment à l’avance ce que l’on va manger et apprendre à gérer au mieux ses matières premières.

Bonne cuisine et/ou pâtisserie à toutes et tous !


Alban

Complètement accro au sucre, que je consomme heureusement sur mon vélo. Me voici à créer un nouveau blog et à écrire sur la pâtisserie. Je pratique de façon assidue depuis 4 ans maintenant et j'aimerais aujourd'hui vous faire partager ma passion. Objectif 2020, obtenir le CAP pâtissier.

Vous allez bien me laisser un petit mot ?