Goyave

La goyave est un fruit assez gros, cultivé sous tous les climats tropicaux. Sa peau, mince et jaune, est piquetée de noir à maturité. Sa pulpe, orangée, est très parfumée et renferme de nombreuses graines très dures.

Qu’est-ce que la goyave ?

L’amour de l’être humain pour la goyave est vieux de plusieurs siècles : il est bien documenté car dans toute l’Amérique du Sud et les Caraïbes , de nombreuses personnes ont commencé à la cultiver bien avant la domestication et la culture du maïs et des haricots.

Psidium guajava est une plante à feuilles persistantes de taille modeste qui offre des fruits de couleur variable selon la variété : la peau, généralement verdâtre, peut aussi être jaune ou, plus rarement, violette ; tandis que la chair, le plus souvent blanche, peut aussi être rose ou violette. La chair est beurrée et peut ressembler à une poire ou à un melon, tandis que le goût est aromatique, doux et exotique : il peut rappeler une pêche avec des tons de vanille et de menthol.

Les botanistes pensent que le fruit de la goyave est originaire d’une région allant du Brésil aux Caraïbes; ici, il a été découvert par des Européens qui, vu son pourcentage très élevé de vitamine C, ont perçu sa valeur et ont commencé à l’emporter avec eux lors de voyages en mer pour éloigner le scorbut. Elle a ainsi atteint les colonies asiatiques et l’Afrique, où elle a trouvé un environnement idéal pour sa croissance.

Quelles sont les variétés ?

  1. La pirifera, appelée aussi « poire des Indes », est en forme de poire ;
  2. la pomifera est ronde, en forme de pomme.
  3. La goyave-fraise, cultivée en Chine, est grosse comme une noix.

on peut la trouver de décembre à janvier (Brésil et Antilles) et de novembre à février (Côte d’ivoire et Inde).

Comment utiliser et manger la Goyave ?

La goyave se consomme telle quelle ou dans une salade de fruits. On peut lui ajouter du sucre ou du rhum si elle n’est pas assez mûre. On en fait aussi de la confiture. Son jus (que l’on trouve en boîtes) permet de préparer un délicieux sorbet.

La peau est comestible, mais beaucoup préfèrent couper le fruit en deux pour en manger la chair à la petite cuillère. Les graines sont particulièrement dures et il vaut mieux éviter de les mâcher pour ne pas risquer d’endommager les dents. C’est un ingrédient idéal pour de nombreuses recettes : jus, glaces, moutardes, crèmes, sucreries.

Quels sont les bienfaits ?

La peau, tout le système digestif, le pancréas et l’estomac en particulier.

Il s’agit d’un fruit qui est une véritable mine de vitamine C (quatre fois celle des oranges), suivie de niveaux modérés de toute la gamme des vitamines B et de minéraux tels que le cuivre, le phosphore, le manganèse et le potassium.

Selon la couleur du fruit, la pigmentation est donnée par les caroténoïdes, les anthocyanes, les rétinoïdes. Il a de bons niveaux de fibres, de glucides, d’oméga-3.

Elle a toujours été utilisée comme plante médicinale : contre les vomissements,la diarrhée, la gastro-entérite, les maux de dents, les infections. Des études menées en 2013 ont montré une excellente action spécifique contre le diabète sucré, tandis qu’en 2012, sa capacité à agir contre les cellules cancéreuses a été démontrée.

Elle a également des propriétés antivirales et est capable d’apaiser les ulcères et les maladies de la peau.

Combien de calories ?

La goyave contient 68 kcal pour 100 g.

 

Julien

Alban

Complètement accro au sucre, que je consomme heureusement sur mon vélo. Me voici à créer un nouveau blog et à écrire sur la pâtisserie. Je pratique de façon assidue depuis 4 ans maintenant et j'aimerais aujourd'hui vous faire partager ma passion. Objectif 2020, obtenir le CAP pâtissier.
En cours ( 3 min) : Goyave