Poire

Ce fruit, normalement très juteux, mérite d’être choisi bien mûr. Fragile, il doit être traité avec précaution.

Qu’est-ce que la poire ?

La poire est un fruit sucré qui se présente sous différentes qualités, avec une chair de consistance différente selon le type de poire. Nous connaissons mieux la poire et ses caractéristiques.

La poire est le fruit par excellence de la saison automnale, même si plus précisément il s’agit d’un faux fruit des plantes du genre Pyrus. Les variétés cultivées aujourd’hui proviennent d’un ensemble d’espèces sauvages, toutes originaires d’Europe et d’Asie et, pour cette raison, on peut dire que la poire est un fruit typiquement méditerranéen. La saison de récolte commence à la fin de l’été et se poursuit jusqu’à la fin décembre selon la variété.

Les poires ont peu de calories (30-35 kcal pour 100 g), elles sont riches en fibres (une poire couvre 16% des besoins quotidiens), qui agissent sur l’intestin en normalisant ses fonctions : c’est pourquoi les poires sont recommandées en cas d’intestin paresseux, mais aussi en cas de dysenterie. Les poires sont riches en sucres simples, en particulier en fructose, ce qui les rend appropriées lorsque vous vous sentez physiquement ou mentalement fatigué. Elles fournissent des minéraux et des vitamines, en particulier du potassium et de la vitamine C.

Et grâce à ce mélange de substances, la poire contribue à renforcer le système immunitaire et à réguler l’équilibre acido-basique de l’organisme.

Quelles sont les variétés de poires ?

Les poires d’été : Williams et Jules guyot, grosses et jaunes, avec une chair fine et parfois un peu acide. De la mi-juillet à octobre.

Les poires d’automne : beurré hardy et doyenné du Comice, à la saveur très fine, et la louise-bonne, un peu ventrue et moins juteuse. De septembre à décembre.

Les poires d’hiver : la passe-crassane, très fondante. D’octobre à avril.

Comment utiliser et manger les poires ?

Emplois La poire est le fruit de table par excellence. Mais les poires au vin sont un dessert classique. En pâtisserie, la poire beurré hardy a presque autant d’emplois que la pomme : tartes, tourtes, gâteaux, beignets, charlottes, etc. Elle permet de faire de délicieuses compotes, une confiture raffinée, des glaces et des sorbets. L’eau-de-vie blanche (williamine) et la liqueur de poire sont très parfumées. La poire s’oxyde facilement et doit être citronnée tout de suite après son épluchage. Elle existe en conserve, au sirop.

Comme les poires sont disponibles pendant la majeure partie de l’année, elles sont souvent consommées naturellement et utilisées dans les salades de fruits (Macedonia di frutta alla parigina, Macedonia al Calvados). Ils sont souvent utilisés dans les gâteaux, utilisés aussi bien dans la pâte que dans la décoration extérieure, (tarte aux poires, gâteau aux poires) ou cuits dans le sirop ou dans le vin ( Pere al Rulander ) avec l’ajout d’arômes. Avec les poires sont préparés de délicieux flans, et des crumbles (Crumble pears and chocolate).

Mais l’harmonie du mariage avec des fromages affinés au goût fort, comme le gorgonzola épicé, le pecorino et le parmesan, est proverbiale.

Avant d’être utilisée en cuisine, la poire doit être lavée à l’eau courante, puis elle peut également être consommée avec toute sa peau, en ne jetant que le cœur. Et comme il s’oxyde facilement, il faut le manger dès qu’il a été coupé, ou le mouiller avec du jus de citron.

100 g = 55 kcal Protéines : 0 Glucides : 12 g Lipides : 0

Comment conserver les poires ?

Au moment de l’achat, il est important de vérifier que la poire est intacte, exempte de bosses et de traces de moisissure : la peau doit être sèche et sans rides. Une bonne poire doit avoir un bon parfum aromatique, sa chair ne doit pas avoir de parties molles au toucher et son pédoncule doit être vert et bien ancré au fruit. Les poires sont facilement abîmées, il faut donc les manipuler avec précaution, il est bon de les acheter dures et de les emporter chez soi lorsqu’elles mûrissent : les poires sont en effet très bien conservées au réfrigérateur et, contrairement à de nombreux autres fruits, elles mûrissent mieux une fois cueillies.

Pour accélérer le processus de maturation, il suffit de placer les poires dans un sac en papier brun et de les conserver à température ambiante : elles seront prêtes à être consommées dans un délai de 2 à 5 jours.

Les sacs en papier permettent d’éviter le flétrissement car ils retiennent l’humidité produite par les poires pendant leur maturation. Les sacs en plastique peuvent également être utilisés, mais il faut faire particulièrement attention car ils augmentent considérablement l’humidité, ce qui peut provoquer la pourriture.

 

 

Julien

Alban

Complètement accro au sucre, que je consomme heureusement sur mon vélo. Me voici à créer un nouveau blog et à écrire sur la pâtisserie. Je pratique de façon assidue depuis 4 ans maintenant et j'aimerais aujourd'hui vous faire partager ma passion. Objectif 2020, obtenir le CAP pâtissier.
En cours ( 4 min) : Poire