Gingembre

Le gingembre est un tubercule, originaire des Indes et de Malaisie, cultivé dans les pays chauds, il s’utilise frais, confit dans le sucre ou en poudre. Sa saveur est très piquante. Confit, il est une friandise appréciée dans les pays du Sud-Est asiatique. Gardé trop longtemps, il peut prendre un goût de savon. Sous toutes ses formes, le gingembre est largement utilisé pour parfumer biscuits et gâteaux, bonbons et confitures.

Qu’est-ce que le gingembre ?

Le gingembre est une plante appartenant à la famille des Zingibéracées, cultivée principalement dans la ceinture tropicale, composée d’un rhizome charnu et très ramifié. Elle pousse avec de longues tiges stériles, composées de feuilles lancéolées et de fleurs jaune-verdâtre avec de petites taches violettes. Le fruit, au contraire, est une capsule divisée en trois zones contenant les graines. Le gingembre est principalement utilisé pour son rhizome (appelé à tort racine) frais ou séché, utilisé à des fins médicales et alimentaires. L’épice, également appelée gingembre, a un goût piquant et épicé caractéristique. Frais, dans le commerce, on le trouve aussi bien avec la peau qu’épluché. Sans la peau, il est appelé gingembre gris, tandis que celui qui est pelé est appelé gingembre blanc ; dans les deux cas, le goût ne change pas.

Comment utiliser le gingembre en cuisine et pâtisserie ?

En cuisine, le gingembre est utilisé pour aromatiser les plats de viande et de poisson ou dans les sauces froides, notamment dans les traditions gastronomiques orientales. Grâce aux Arabes, dans le lointain Moyen-Âge, le gingembre est arrivé officiellement dans la cuisine européenne. Parmi les recettes au gingembre les plus connues, on ne peut que mentionner le curry. Dans les pays anglo-saxons, en revanche, il est utilisé dans la préparation des sucreries, notamment celles de la tradition de Noël, et c’est pourquoi il est également confit. Parmi les plus célèbres, on trouve les biscuits en forme de père Noël et le pain d’épice. La plante est également présente parmi les ingrédients des boissons fermentées comme la bière, les liqueurs, les sirops ou le pain d’épices. Le gingembre est également de plus en plus populaire dans les recettes faciles d’eau et de tisanes à base de citron comme boisson “réchauffante”.

Les bienfaits du gingembre :

Le gingembre est une épice aux nombreuses propriétés, utilisée en phytothérapie et en phytothérapie pour ses effets positifs sur le système digestif. Énergisant, anticoagulant, antioxydant, le gingembre réduit les douleurs articulaires et musculaires et soulage l’inflammation de l’œsophage et de l’estomac. Efficace contre les nausées, il est utilisé contre le mal de mer par les marins chinois. Pour soulager cette gêne, elle est également souvent prescrite dans les premiers mois de la grossesse, surtout au Royaume-Uni, car elle est également présente dans les conseils prénataux du système de santé publique.

Contre-indications :

Bien qu’il présente plusieurs avantages, comme toutes les plantes médicinales, le gingembre a des contre-indications pour les très jeunes enfants et les femmes enceintes. Certains de ses ingrédients actifs pourraient en effet provoquer des mutations génétiques et c’est pourquoi de nombreuses personnes déconseillent son utilisation, même si elle est minime. Bien que ces effets secondaires aient été réfutés par certaines études, il serait préférable d’en discuter avec votre médecin.

Comment cultiver le gingembre à la maison ?

Comme il s’agit d’une plante à feuilles persistantes, il ne sera pas très difficile d’essayer de la faire pousser à la maison, sur le balcon ou dans votre propre jardin. Afin de bénéficier de son magnifique parfum, il suffira de semer un rhizome (germé), de préférence dans la période allant de la fin de l’hiver au début de l’été, évitant ainsi de le soumettre à une température inférieure à 15 °C. L’arrosage est quotidien, mais la stagnation de l’eau doit être évitée et l’exposition à une bonne lumière doit toujours être assurée. Ainsi, votre gingembre sera prêt au bout de cinq ou six mois à compter du début de sa culture.

Dans l’Antiquité, les Indiens mâchaient du gingembre pour purifier leur haleine avant chaque cérémonie religieuse. Après la purification de la bouche, ils pouvaient alors parler et chanter aux dieux.

Julien

Alban

Complètement accro au sucre, que je consomme heureusement sur mon vélo. Me voici à créer un nouveau blog et à écrire sur la pâtisserie. Je pratique de façon assidue depuis 4 ans maintenant et j'aimerais aujourd'hui vous faire partager ma passion. Objectif 2020, obtenir le CAP pâtissier.
En cours ( 3 min) : Gingembre