Couteau d’office

Couteau d’office

Le couteau d’office est l’ustensile de découpe indispensable pour cuisiner au quotidien. Entrées, plats, desserts, en-cas… il s’utilise sur tous les fronts ! Il fera la différence pour les préparations, en facilitant la tâche de n’importe quel cuisinier, professionnel ou amateur. Pour bien le choisir, voici ce qu’il faut savoir sur ce couteau multitâche.

Il ressemble à quoi ?

Le couteau dit “d’office” n’est pas un couteau comme les autres. Reconnaissable par sa lame de 7 à 11 cm, courte et pointue, il est dépourvu de dent. Grâce à sa taille, il est maniable, facile d’utilisation et d’entretien. C’est pourquoi on peut l’utiliser à toutes les sauces !

Je m’en sers quand ?

Précis et polyvalent ?! C’est tout lui. En effet, avec sa lame épaisse, le couteau d’office coupe, pèle, désosse ou concasse. Son format lui permet de s’attaquer aussi bien aux fruits et légumes qu’aux viandes et poissons. Il s’invite dans toutes les recettes, sucrées ou salées. Il découpe les fraises pour une belle tarte de saison, désosse le poulet du dimanche ou évide les tomates et tranche la mozzarella. C’est LE couteau pour travailler avec minutie. Je vous avais bien dit qu’il était essentiel dans la cuisine !
D’autres couteaux sont aussi souvent utilisés en pâtisserie comme le couteau à génoise ou le couteau de tour.

Acier ou céramique ?

Le couteau d’office est la plupart du temps en acier. Résistant, il peut découper des produits durs (pomme, pamplemousse…) ou congelés. Il t’aidera aussi à désosser une volaille ou à concasser des fruits secs sans craindre de casser sa lame.

Depuis quelques années, le couteau d’office en céramique est de plus en plus présent sur le marché. Apprécié pour sa maniabilité et son affûtage prolongé, Il est parfait pour la couper de n’importe quel aliment. Il faut toutefois savoir qu’il est moins solide que l’acier.

Alors ? Court, long, en acier, ou pas ? Maintenant, il ne reste plus qu’à jeter ton dévolu sur le modèle qui égayera ta cuisine et tes petits plats.


Alban

Complètement accro au sucre, que je consomme heureusement sur mon vélo. Me voici à créer un nouveau blog et à écrire sur la pâtisserie. Je pratique de façon assidue depuis 4 ans maintenant et j'aimerais aujourd'hui vous faire partager ma passion. Objectif 2020, obtenir le CAP pâtissier.