Les meilleures plaques à Pizza en 2021 : guide d’achat

Les moules à pizza sont des outils indispensables pour ceux qui aiment faire des pizzas à la maison. Que vous utilisiez un four électrique ou un four à bois, ces poêles favorisent une cuisson uniforme de la pizza en lui donnant la bonne coloration. Mais quels sont les meilleurs moules à pizza et quels facteurs devons-nous prendre en compte avant d’acheter ?

Choisir la meilleure poêle à pizza n’est pas toujours facile. Si vous voulez faire une pizza maison, que vous choisissiez de faire la pâte vous-même ou d’opter pour un produit surgelé, l’utilisation d’un bon moule à pizza fera certainement la différence. La plupart des poêles à pizza du marché sont conçues pour être utilisées aussi bien dans le four domestique classique que dans le four à bois, au cas où vous auriez la chance d’en avoir un. Avant d’acheter, il est toutefois important d’évaluer le matériau de la poêle à pizza, qui peut être de l’acier, des alliages métalliques, du fer ou même du silicone, et la structure, perforée, ronde ou rectangulaire. Dans ce guide, nous évaluerons toutes les caractéristiques à prendre en considération et un classement des meilleures casseroles à pizza actuellement sur le marché.

Comment choisir la meilleure poêle à pizza

Afin d’obtenir une cuisson uniforme de la pizza, il est important de bien évaluer le matériau avec lequel la poêle à pizza est fabriquée et sa structure. Outre le four, en effet, la poêle joue un rôle décisif dans le résultat final de la pizza maison, en donnant à notre pâte un goût identique à celui d’une pizzeria ou, au contraire, en la transformant en un désastre.

Matériel

La cuisson uniforme de la pizza dépend principalement du matériau avec lequel la plaque de cuisson est fabriquée. Le fer, l’aluminium et l’acier sont les matériaux les plus courants, chacun ayant ses avantages et ses inconvénients :

  • les moules à pizza en fonte bleue : ils sont les plus utilisés dans les milieux professionnels et sont de plus en plus populaires pour un usage domestique. Le grand avantage du fer est qu’il peut absorber de grandes quantités de chaleur et la restituer progressivement et uniformément, ce qui constitue le mode de cuisson idéal pour la pizza. Les moules à pizza en fer bleu doivent cependant être entretenus avec soin : ils ne peuvent pas être lavés au lave-vaisselle et stockés dans des endroits secs en raison du risque d’oxydation très élevé ;
  • les poêles à pizza en tôle aluminisée : une excellente alternative aux poêles à pizza en fer sont celles en tôle aluminisée. C’est un composé d’aluminium et de silicium qui est très résistant à l’oxydation. Ces plateaux sont bon marché et bien qu’ils aient une faible conductivité thermique, ils ont, en revanche, une grande résistance aux températures élevées ;
  • les poêles à pizza en aluminium : bon conducteur thermique, l’aluminium peut également être utilisé pour la fabrication des poêles à pizza. Ils sont économiques et faciles à nettoyer, mais n’ont pas de bonnes propriétés anti-adhérentes, avec le risque que la pâte colle au fond pendant la cuisson ;
  • pierre réfractaire pour pizza : il s’agit d’une plaque faite de matériaux réfractaires tels que l’argile ou la cordiérite et qui permet une cuisson optimale de la pizza. La pierre réfractaire, comme le fer bleu, est capable de stocker de grandes quantités de chaleur et de la redistribuer uniformément, en absorbant l’humidité de la pâte et en donnant à la pizza le bon parfum. Pour une cuisson optimale, il sera nécessaire de préchauffer la pierre pendant au moins une heure avant son utilisation.
  • les moules à pizza en acier : ils sont très résistants et peuvent être utilisés pour la cuisson de différents plats. Ils ont une conductivité thermique non optimale.

Structure

Les moules à pizza peuvent avoir différentes structures qui peuvent affecter la cuisson de la pizza. De la forme, qui peut être ronde ou rectangulaire, à la présence ou l’absence de trous dans le fond jusqu’à la hauteur des bords, il est important d’évaluer chaque aspect en fonction du résultat que l’on veut obtenir :

  • la forme : il n’y a pas de différences substantielles entre une poêle à pizza ronde ou rectangulaire. Le choix de l’un ou de l’autre dépend de vos préférences ou de la quantité de pâte que vous voulez faire cuire. Avec des moules ronds, vous pouvez faire des pizzas rondes classiques tandis qu’avec des moules rectangulaires, vous pouvez faire des pizzas dans un moule semblable à celui des pizzerias au mètre ;
  • perforées de larges trous : ce sont des moules à pizza qui ont de larges trous à la base qui permettent une meilleure circulation de l’air chaud qui entre en contact direct avec la pâte, en séchant bien l’humidité. Le processus de cuisson est plus rapide, mais il faut veiller à ce que la pâte ne sèche pas trop ;
  • perforé de trous étroits : il est très similaire au précédent à la différence que les trous sont plus petits. La cuisson est plus longue qu’avec une plaque de cuisson perforée à grands trous, mais le risque de dessèchement de la pâte est plus faible ;
  • les plateaux à mailles : il s’agit de plateaux dont le fond est muni d’une maille qui permet à la chaleur de chauffer directement la pâte, ce qui empêche le fond de la pizza d’entrer en contact direct avec la surface trop chaude des autres plateaux, risquant ainsi de cuire la pâte de façon inégale. Le temps de cuisson est beaucoup plus long et les filets sont souvent utilisés pour “corriger” une cuisson inégale de la pizza. Il peut arriver que la base de la pizza soit déjà cuite alors que la garniture ne l’est pas, dans ce cas, le filet ralentit la cuisson du fond de la pâte pour permettre à la partie supérieure de la pizza de terminer la cuisson.
  • la hauteur des bords : les poêles à pizza ont généralement des bords assez bas pour permettre au bord de se relever pendant la cuisson mais aussi pour le contenir. De plus, les bords bas permettent une meilleure circulation de l’air chaud ;
  • revêtement antiadhésif : un moule à revêtement antiadhésif est beaucoup plus pratique qu’un moule sans revêtement, car il permet de retirer très facilement la pizza du moule après la cuisson sans qu’une partie de la pâte n’adhère aux bords ou au fond.

Dimensions et épaisseur

Quant à la taille, le choix est assez subjectif car il dépend de la taille que nous voulons donner à nos pizzas. Pour les poêles à pizza du marché, nous partons d’un diamètre de 20 cm pour les poêles rondes, jusqu’à un maximum de 32, pour les poêles rectangulaires, en revanche, la longueur peut varier de 20 à 40 cm. L’épaisseur du plateau est un facteur à ne pas sous-estimer, surtout dans les plateaux sans trous. En fait, la casserole ne doit pas être trop épaisse si vous voulez que la pizza soit parfumée et non molle. L’épaisseur idéale est d’environ 1 cm.

Les meilleures casseroles à pizza : classement

Maintenant que nous avons vu quels sont les facteurs à prendre en compte pour choisir la poêle, passons au classement des meilleures poêles à pizza disponibles sur le marché.

1. Ballarini Professionale – poêle à pizza en fer bleu

La première poêle à pizza que nous vous proposons est celle de Ballarini Professionale. Il s’agit d’une casserole rectangulaire en fer bleu aux coins évasés. Il peut être utilisé aussi bien dans le four électrique que dans le four à bois. Le moule a des dimensions de 40×30 cm et une hauteur de bord de 3 cm. Avant l’utilisation, il est nécessaire de procéder à la “brûlure”, un traitement qui permet à la fois d’éliminer les huiles industrielles utilisées pour protéger la poêle de l’oxydation et de créer un revêtement anti-adhérent qui empêche la pâte de coller aux bords ou au fond.

Avantages : le fer bleu est le matériau le plus recommandé pour la cuisson de la pizza en raison de sa capacité à stocker de grandes quantités de chaleur et à la libérer progressivement.

Inconvénients : le traitement des brûlures peut être un peu lourd pour les moins expérimentés, mais il est nécessaire de permettre au fer bleu de cuire la pizza de manière optimale et homogène.

2. Master Class – moule à pizza rond à trous larges

D’un excellent rapport qualité-prix, la poêle à pizza ronde Master Class est fabriquée en fer galvanisé avec un revêtement antiadhésif durable, sans BPA ni PTFE. Le fond présente de larges trous qui permettent une meilleure circulation de l’air chaud, favorisant ainsi le processus de cuisson. D’un diamètre de 32 cm et d’une épaisseur de 1 cm seulement, ce moule donne à la pâte le bon parfum et un bon levain sur les bords. L’entretien est extrêmement simple et la plaque de cuisson peut être lavée au lave-vaisselle.

Avantages : la trame perforée du fond permet de donner à la base de la pizza le bon parfum sans risque de la brûler.

Inconvénients : il est important de gérer au mieux le temps de cuisson pour éviter que la pizza ne se dessèche trop.

3. Hans Grill – pierre réfractaire

Cet ensemble proposé par Hans Grill est un ensemble de cuisson de pizza qui comprend une pierre réfractaire rectangulaire et une confortable pelle en bois. La pierre réfractaire, avec le fer bleu, est le matériau le plus recommandé pour la cuisson des pizzas en raison de sa capacité à répartir la chaleur de manière uniforme. D’une taille de 38×30 cm et d’une épaisseur de 1,5 cm, la pierre peut également être utilisée sur le barbecue pour la cuisson de la viande. La pelle en bois est très résistante, une aide indispensable pour faire glisser la pizza sur la pierre.

Avantages : cuisson optimale de la pizza qui est dorée et parfumée sans se dessécher.

Inconvénients : la pierre réfractaire doit être préchauffée dans le four à haute température. En outre, la pierre ne peut pas être soumise à des changements de température et, après utilisation, il est nécessaire d’attendre qu’elle soit complètement froide avant de la sortir du four.

4. Agneaux – moule à pizza en alliage d’aluminium

Agnelli est une marque française qui produit d’excellents instruments pour les pizzerias et les pâtisseries et est le fournisseur officiel des Chefs nationaux français. Ce moule à pizza rectangulaire est fabriqué en alliage d’aluminium et peut être utilisé aussi bien dans les fours domestiques que dans les fours à bois. Résistant aux températures élevées, le plateau mesure 40×30 cm avec des bords de 3 cm et peut également être utilisé pour la cuisson d’autres plats. Egalement disponible dans d’autres tailles.

Avantages : l’alliage d’aluminium utilisé est résistant aux températures élevées, ce qui rend cette poêle à pizza également utilisable dans les fours à bois.

Inconvénients : comme il est anti-adhérent, il faudra huiler le fond de la plaque de cuisson.

5. CHG – plaque de cuisson ronde avec petits trous

Les moules à pizza rondes à petits trous les plus populaires sont celles de CHG. Il s’agit d’un ensemble de 2 plateaux d’un diamètre de 28 cm, en métal, pouvant supporter une chaleur allant jusqu’à 250°. Le revêtement antiadhésif permet d’utiliser les casseroles sans avoir à les huiler et les trous dans le fond rendent la cuisson uniforme et croquante. Les opérations de nettoyage sont également très simples : les résidus alimentaires ne s’incrustent pas et s’enlèvent facilement.

Avantages : le revêtement antiadhésif est optimal. La pizza glisse sans difficulté et sans laisser de résidus sur la plaque de cuisson.

Inconvénients : la plaque de cuisson a une résistance à la chaleur allant jusqu’à 250°, ce qui la rend impropre à la cuisson dans un four à bois.

6. Pierre d’origine

Fabriquée en fonte d’aluminium avec un pourcentage élevé de microgranules de pierre, la poêle à pizza ronde de Home’s permet une cuisson de la pizza très similaire à celle de la pierre réfractaire. D’un diamètre de 32 cm, la casserole est recouverte d’un revêtement antiadhésif en 6 couches sans PFOA et sans NICKEL. Les bords ont une hauteur de 1,2 cm pour permettre à la pâte de lever sans risque de renversement de l’assaisonnement. Lavable au lave-vaisselle.

Avantages : revêtement antiadhésif optimal qui ne perd pas son efficacité même après de nombreuses utilisations.

Inconvénients : les utilisateurs qui l’ont acheté n’ont trouvé aucun défaut.

7. Guardini – ensemble de casseroles à pizza

Fabriqués en acier Hi-Top avec un revêtement antiadhésif double couche Skandia Xtreme Plus, les 4 moules à pizza de Guardini permettent une cuisson uniforme et un brunissage parfait des pizzas. L’ensemble comprend un support pratique en acier qui vous permet de cuire jusqu’à 4 pizzas simultanément. Avec un diamètre de 32 cm, les casseroles peuvent supporter des températures élevées allant jusqu’à 230°. Pour éviter d’endommager le revêtement antiadhésif, il est conseillé de ne pas laver les casseroles au lave-vaisselle et sans éponges abrasives.

Avantages : la faible épaisseur des plaques de cuisson et les caractéristiques du matériau utilisé permettent d’obtenir une cuisson optimale des pizzas.

Inconvénients : le support en acier des plateaux n’est pas très stable et il est conseillé aux utilisateurs de faire attention lorsqu’ils insèrent ou retirent les plateaux.

8. Paderno – moule à pizza rond en fer bleu

La poêle à pizza en fer bleu de Paderno est excellente pour la cuisson de la pizza ainsi que pour les tartes salées et les focaccias. La hauteur du bord est de 3,5 cm et permet de contenir la pâte pendant toute la phase de cuisson, en évitant que l’assaisonnement ne se répande et ne salisse le four. Étant en fer bleu, l’entretien doit être soigné pour éviter l’apparition de rugissements : la plaque de cuisson doit être lavée à l’eau en évitant d’utiliser des éponges abrasives ou le lave-vaisselle. Il est disponible en différents diamètres : 20, 24, 28 et 32 cm.

Avantages : le fer bleu est le matériau le plus recommandé pour la cuisson de la pizza

Inconvénients : avant de l’utiliser, il faudra effectuer l’opération de combustion nécessaire pour ce type de matériau.

9. De Buyer – grill à pizza

Capable de résister à des températures élevées, cette poêle à pizza en filet peut être utilisée aussi bien dans le four domestique que dans le four à bois. Le tissage perforé du moule permet une cuisson progressive et uniforme de la pizza. L’avantage de ce type de moule est que la base de la pizza n’est pas directement en contact avec une surface chaude, ce qui favorise la cuisson simultanée de la base et de la garniture de la pizza. En aluminium, il est disponible avec un diamètre de 31 cm ou 38 cm.

Avantages : la base du grill favorise une cuisson plus progressive et uniforme de la pizza, en évitant les brûlures de la base et une petite cuisson de l’assaisonnement.

Contre : la pizza aura besoin de plus de temps pour être prête, mais la cuisson sera uniforme.

10. Le Creuset

La dernière poêle à pizza que nous vous proposons est celle du Creuset. Il s’agit d’un moule rond avec une base perforée à trous étroits et un revêtement anti-adhésif en acier au carbone sans PFOA. La chaleur est répartie uniformément sur toute la pâte grâce aux petits trous d’aération et le moule résiste aux substances acides et à des températures allant jusqu’à 240°. Très pratiques, les bords latéraux sont dotés de confortables inserts en silicone pour une prise en main sûre sans risque de brûlure. Il ne peut pas être lavé au lave-vaisselle mais, après utilisation, il suffit de le rincer à l’eau chaude. Diamètre de 33 cm.

Avantages : les inserts en silicone rendent la plaque de cuisson très pratique, favorisant une prise sûre sans risque de brûlures. Le revêtement antiadhésif en acier au carbone est très pratique et permet d’utiliser la casserole sans la huiler.

Inconvénients : résistance à la chaleur jusqu’à 240°, une caractéristique qui rend le plateau utilisable dans les fours domestiques mais pas dans les fours à bois.

Entretien : comment nettoyer les plateaux de pizza

Pour conserver les bonnes qualités d’une poêle à pizza et s’assurer qu’elle dure longtemps, il est important de prêter attention à son entretien et à la façon dont elle est nettoyée. Tout d’abord, il est important de nettoyer les moules de cuisson immédiatement après leur utilisation, afin d’éviter que les résidus alimentaires ne s’incrustent, nous obligeant à les “gratter”. Les plateaux doivent être lavés avec des détergents délicats, en évitant l’utilisation d’éponges abrasives qui risquent d’abîmer la couche antiadhésive. Bien que certaines casseroles puissent être lavées au lave-vaisselle, il est toujours conseillé de préférer des méthodes de nettoyage plus délicates. Une fois nettoyés, les plateaux, en particulier ceux en fer bleu, doivent être stockés dans un endroit sec pour éviter que l’humidité ne forme de la rouille. Si les plateaux sont empilés les uns sur les autres, il est conseillé d’insérer du papier de cuisine ou de cuisson entre un plateau et un autre pour éviter les rayures ou les coups accidentels.

Julien

Alban

Complètement accro au sucre, que je consomme heureusement sur mon vélo. Me voici à créer un nouveau blog et à écrire sur la pâtisserie. Je pratique de façon assidue depuis 4 ans maintenant et j'aimerais aujourd'hui vous faire partager ma passion. Objectif 2020, obtenir le CAP pâtissier.

Laisser un commentaire

En cours ( 10 min) : Les meilleures plaques à Pizza…