Quelle pâte ou biscuit pour number cake ?

Le number cake est un gâteau généralement utilisé pour célébrer un anniversaire. Au-delà de son originalité, le principal intérêt de ce type de pâtisserie est qu’il n’est plus nécessaire de notifier l’âge sur le gâteau en se servant par exemple de bougies. Le gâteau lui-même se charge de transmettre l’information. Il existe plusieurs recettes de number cake. Les uns préfèreront l’utilisation de la crème au beurre, les autres la crème pâtissière et d’autres encore la crème diplomate. Cependant, le dilemme le plus persistant est celui du type de pâte. Focus donc sur le choix de pâte dont vous disposez.

La pâte sablée

Quelle pâte ou biscuit pour number cake ? 1Dans la majorité des cas, le number cake sera réalisé avec une pâte sablée. Il s’agit d’une pâte faite avec de la farine, du beurre, du sel, des œufs et du sucre. Cette pâte s’utilise le plus souvent dans la réalisation des biscuits. Elle est spéciale, car le beurre doit être mélangé à froid avec la farine. Ainsi, chaque grain de farine est entouré de beurre, d’où la texture qui lui confère son nom de pâte sablée. En outre, ce type de pâte est le plus utilisé parce qu’il permet d’avoir un excellent maintien de la pièce.

De fait, en vous servant d’une génoise par exemple, il y aura toujours un risque de cassure en fonction de l’épaisseur de la pâtisserie. De même, la pâte sablée est un biscuit sec ; elle facilite donc la découpe en plus d’avoir très bon goût. Cependant, il faut savoir qu’elle est très difficile à manier au début. De fait, il s’agit d’une pâte très friable ; elle peut être très fragile. Elle aura aussi tendance à bouger. C’est une des raisons pour lesquelles il est recommandé de ne pas la faire beaucoup trop épaisse.

La pâte feuilletée

Ce genre de pâte s’utilise souvent dans la confection de viennoiseries. Sa réalisation ne demande que de l’eau, du sel, du beurre et bien évidemment de la farine. Elle s’obtient en abaissant et en pliant successivement de fines couches de pâtes, d’où l’idée de feuilles. Une fois la pâte obtenue, il est recommandé de monter une couche de pâte feuilletée, une de crème. Ajoutez-y encore une autre couche de pâte et une dernière de crème. Vous pourrez par la suite poser toutes vos jolies décorations au-dessus.

L’un des principaux problèmes avec cette pâte est qu’elle est souvent difficile ou alors trop longue à réaliser. Cependant, nous vous recommandons de la faire vous-même plutôt que de vous tourner vers celle disponible dans le commerce. En effet, en suivant bien les indications, vous aurez un résultat encore plus délicieux. En outre, un problème que cette pâte pourrait poser est sa résistance. En effet, en essayant de couper le gâteau, il est possible que l’étage du dessus résiste. Vous vous verrez ainsi obligé d’appuyer sur le gâteau et peut-être d’écraser tout ce qui se situe en dessous.

La génoise

Quelle pâte ou biscuit pour number cake ? 2La réalisation d’une génoise nécessite des œufs, du sucre, de la farine et de la maïzena. La génoise est une très belle alternative en ce sens qu’elle permet notamment de contourner le problème de la découpe, car la préparation est très molle. Toutefois, pour vous servir d’une génoise, vous devez choisir une épaisseur convenable. Si vous faisiez une génoise beaucoup trop fine, la pièce se casserait certainement durant le montage. De même, un biscuit trop épais écrasera la crème, car vous aurez une couche de crème prise entre deux de biscuits.

Par ailleurs, la génoise pose un autre problème pendant sa préparation (pour d’autres, ce ne sera pas vraiment un problème ; tout dépendra de votre habileté). Pendant sa cuisson, la génoise va gonfler, car l’humidité s’évapore. En réalité, le biscuit est ainsi en train de s’assécher et donc, de perdre son moelleux. Il faudra alors l’imbiber au moment de l’utiliser. Vous pouvez tout autant, à la place, choisir de chauffer les œufs en amont. De cette façon, le foisonnement augmentera. Cette astuce règlera le problème.

Vous l’aurez donc compris, le choix est assez vaste. Cela étant, chacune des pâtes présente certains avantages non négligeables, mais pose également des limites. Votre aptitude à supporter ces inconvénients ou à les régler devrait pouvoir guider votre choix. À présent, si vous cherchez plutôt à réaliser une expérience nouvelle ? Nous pouvons vous recommander l’utilisation d’autres pâtes telles que la pâte à chou, la pâte brisée ou encore de simples biscuits.

Julien

Alban

Complètement accro au sucre, que je consomme heureusement sur mon vélo. Me voici à créer un nouveau blog et à écrire sur la pâtisserie. Je pratique de façon assidue depuis 4 ans maintenant et j'aimerais aujourd'hui vous faire partager ma passion. Objectif 2020, obtenir le CAP pâtissier.

Laisser un commentaire

En cours ( 3 min) : Quelle pâte ou biscuit pour…